Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:28

Lorsque l’on est un animal de ville, et qu’on n’a pas la finesse de se diriger avec habileté dans la forêt politique, on reste dans son coin, pour ne pas subir l’hallali poussé pour traquer le gibier de la forêt. Se réserver évite assurément  toute cuisante humiliation. Il est en pareil cas conseillé de revoir à la baisse ses prétentions, son ambition débridée voire obsessionnelle de la quête du pouvoir.

 

Malheureusement, Dramane Ouattara dont la grille de lecture politique est fortement approximative, s’est lancé dans la forêt politique ivoirienne sans en maîtriser les règles de fonctionnement. Il n’a guère apprécié avec justesse ses capacités à se mouvoir avec  succès dans cette forêt politique sombre dont il est à jamais à la lisière. Et la multiplicité de ses faiblesses ne l’a guère dissuadé dans sa quête effrénée du pouvoir d’Etat en Côte d’Ivoire, pourtant les brebis ne reconnaissent nullement sa voix. Mais par rébellions interposées et avec le soutien fort et aveugle de ses (alliés), et avec l’appui indéfectible de la France de Sarkozy, il a accédé au trône dans le sang.

 

Malheureusement, sa capacité à décrypter les temps politiques opportuns de son propre chef dans l’action politique est également réduite à souhait. Non, ne lui demandez pas de porter des jumelles dans sa marche politique, pour déceler les pièges et s’assurer des lendemains politiques stables. Cette myopie politique le livre aujourd’hui à une incertitude de taille. En effet, le temps choisi pour sa visite officielle de consécration politique en France et surtout le discours tenu à l’occasion, et les actes posés s’émancipaient de toute finesse. Ils ne tenaient guère compte du contexte orageux de l’élection présidentielle dans ce pays ami, car l’acteur politique en question fonctionne bien comme une marionnette. Et c’est ce temps que Ouattara a choisi pour signer des accords d’alliance politique entre l’Ump et le Rdr qui est son parti. Cet homme politique était certainement habité par la certitude du triomphe de son protecteur dans les joutes électorales françaises. Il profitera de cet enthousiasme de leurs retrouvailles pour signer de bons contrats à des proches de la droite française aux fins de leur donner une assise financière, et pour se faire protéger avec rigueur contre les vents contraires.

 

Oui, parader à l’Elysée dans cette période était certes un temps de reconnaissance par laquelle Alassane Dramane Ouattara remerciait officiellement la France pour l’avoir aidé, par la force des armes. Mais c’était à son insu le temps d’un engagement qui le rendait vulnérable, en cas d’une  contradiction forte de l’histoire électorale en défaveur de son protecteur Sarkozy, car les actes  posés lui faisaient courir de grands risques politiques. La maladresse politique (…) a par ailleurs consisté à s’immiscer dans le débat politique interne de la France, en exprimant son soutien,  lors de la campagne, à Sarkozy. Ceci le révèle comme ayant choisi son camp quoiqu’il arrive, au lieu d’agir comme un homme d’Etat en s’inscrivant dans la neutralité feinte (…) Cet acte s’analyse naturellement comme une faute politique majeure qui fragilise le régime d’Ouattara. Au demeurant, le deal entre le régime de Sarkozy et le pouvoir Ouattara, ne pouvait conduire qu’à de telles dérives.

 

En effet, le secret projet du pouvoir ivoirien serait d’hypothéquer le devenir de la Côte d’Ivoire en la vendant au financier et milliardaire américain George Soros, connu comme «l’homme qui fit sauter la banque d’Angleterre», en usant à fond de sa spécialité de spéculateur de monnaie. Ce richissime homme d’affaires devait, avec l’aval de la France si Sarkozy était maintenu  à l’Elysée, déverser en Côte d’Ivoire des pluies de milliards destinés à mettre le pays sous tutelle. Ce projet   faciliterait la tâche à Alassane Dramane Ouattara et les siens, en créant les conditions d’une gouvernance sans opposition et sans limitation de mandat du pays. C’était son arme secrète pour impulser la Côte d’Ivoire dans le cercle des pays émergents. Cet homme politique avait l’ambition de rendre l’argent si commun dans le pays au point de procéder à un achat massif des consciences, pour fonder sa dictature. Dès lors, tout tranquillement il pouvait changer en profondeur le corps électoral en intégrant abusivement et indument des  gens à la liste électorale.

 

Monsieur pouvait alors se passer pour un démocrate, après de tels agissements. Il se savait d’avance imbattable, et pouvait par ce biais se débarrasser de son illégitimité permanente, tout à la joie de Sarkozy et la Droite française. Malheureusement pour ce régime et les alliés contre Laurent Gbagbo et son camp, la Providence Divine qui ne sommeille ni ne dort était dans le secret de cette manœuvre inique. En effet, grâce à l’échec à l’élection présidentielle du 6 mai dernier de Sarkozy, l’homme providentiel de Ouattara aurait renoncé à la folie en voie d’exécution contre un peuple paisible. Ainsi, la myopie politique et la démesure dans l’action des gouvernants ivoiriens et de leur protecteur d’hier mettent à nu les dérives des coulisses et dressent de sérieux obstacles sur la route des poulains aujourd’hui privés de leur paratonnerre.

 

Ainsi, le brillant succès de François Hollande constitue une source d’angoisse forte pour la Droite ivoirienne au pouvoir aujourd’hui. D’une part elle est énormément fragilisée par les méthodes employées pour y accéder,  d’autre part les nombreuses maladresses politiques créent chez ces gouvernants  une panique légitime. En fait, ces maladresses les exposent à des vents contraires susceptibles de favoriser l’effondrement de leur régime, même s’il est commun que les pays n’ont pas d’amis mais des intérêts.


 Une correspondance particulière de Majerol

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • : Blog créé à la suite de la crise post électorale en côte d'ivoire afin de me servir d'outil de compilation d'informations de toutes provenances.
  • Contact

Recherche

Liens