Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 22:37

Des jeunes de Kpogrobouo, le village de Charles Blé Goudé situé dans la sous-préfecture de Guibéroua, ont été arrêtés le lundi 28 janvier 2013 par la gendarmerie de Guibéroua, sur instructions du parquet de Gagnoa.


Cette autre situation, qui en rajoute  à bien des cas antérieurs malheureux pour ce village, a fait fuir les populations vers la brousse. A notre passage le mercredi 30 janvier 2013, le village s’était vidé de ses bras valides. Seul les personnes du troisième âge, abandonnées à leur sort, étaient sur place. L'on apprendra alors que Sery Gnahoré Ambroise et Djébré Nébré Mathieu sont les jeunes de '' Kpo '' qui séjournent dans les geôles de la brigade de la gendarmerie de Guibéroua depuis quatre (4) jours. Ils pourraient, selon des sources, être déférés à la prison civile de Gagnoa, si rien est fait. La raison de cette détention, a-t-on appris, remonte à janvier 2011.


A cette époque cruciale de la crise postélectorale qu’a connue notre pays, les jeunes du village de Blé Goudé, comme dans bien des localités sur le territoire national, avaient érigé des barrages aux abords de leur village afin d’assurer la sécurité des populations. Selon des témoignages recueillis, ces jeunes ont appréhendé à l'un de leur '' corridor '' le 14 janvier 2011, un monsieur répondant au nom de Diomandé Mamadou, avec un fusil de type calibre 12. Les jeunes ont aussitôt conduit le suspect Diomandé chez le chef de village, qui à son tour a alerté le commissariat de police de Guibéroua.


L’affaire avait été confiée à l'officier Tibé Bi. Dans la soirée du même 14 janvier 2011, un fils de Kpogrobouo du nom de Zogo Sébastien, se présente à la police comme étant le tuteur de Diomandé Mamadou. Il réussit à faire libérer son protégé, avec qui il retourne au village. Mais les villageois en colère, organisent aussitôt une concertation publique sur le cas de Diomandé Mamadou, et lui infligent une amende de 120000 fcfa. Laquelle amende sera réglée sans difficulté par son protecteur Zogo Sébastien. Plus de deux années après, Diomandé Mamadou qui n’avait pas digéré cette affaire, décide de la ressusciter. Il va porter plainte au tribunal de première instance de Gagnoa pour la perte de la somme de 350 000 Fcfa et 15 sacs de cacao.


Les dénommés Sery Gnahoré Ambroise et Djébré Nébré Mathieu sont soupçonnés d'avoir commis le forfait. Le parquet instruit alors la gendarmerie de Guibéroua, qui procède à la mise aux arrêts des deux jeunes hommes le lundi 28 janvier 2013. « Nous n’avons fait qu’exécuter l’ordre venant du parquet. Sinon nous n’avons rien à voir avec cette affaire », a précisé, sous couvert de l'anonymat, un gendarme en poste à Guibéroua. Au moment où nous mettions sous presse, les tractations se poursuivaient entre les parents des détenus, des villageois et les responsables de la gendarmerie, dans le but de trouver un règlement à l'amiable.

 

Venance KOKORA à Gagnoa

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • : Blog créé à la suite de la crise post électorale en côte d'ivoire afin de me servir d'outil de compilation d'informations de toutes provenances.
  • Contact

Recherche

Liens