Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 18:10

Après plusieurs années de bataille, la Côte d’Ivoire enfin sur la voie du point d’achèvement. Hier, au 20ème étage de l’immeuble Sciam, le ministre de l’Economie et des Finances, Charles Koffi Diby, a remis au Fmi et à la Banque mondiale, l’état d’exécution des 13 mesures retenues au titre des déclencheurs du point d’achèvement de l’initiative Ppte (Pays pauvres très endettés). « Depuis la création de l’initiative Ppte en 1996 par les institutions de Bretton Woods, c’est la première fois que la Côte d’Ivoire atteint ce niveau d’avancement du processus d’allègement de la dette extérieure sous ce mécanisme », a relevé le ministre Diby. C’est aussi la première fois que la Côte d’Ivoire se trouve dans des perspectives prometteuses pour une restructuration significative de ce poste important de dépenses. A l’en croire, cela marque l’engagement du Gouvernement à améliorer la gouvernance, la compétitivité des secteurs clés de l’économie à travers la définition et la mise en œuvre des réformes appropriées. Ce qui traduit, selon le ministre Diby, les efforts accomplis en si peu de temps, aussi bien dans la tenue des finances publiques que dans la mise en œuvre des reformes sectorielles. Aussi a-t-il révélé que le 11 mai dernier, a eu lieu le décaissement de 50 milliards Fcfa, sans réunion des administrateurs du Fmi. Ainsi, après la satisfaction de cette mesure préalable liée à la bonne tenue du programme économique et financier, le ministre de l’Economie et des Finances a remis les 13 déclencheurs du point d’achèvement de l’initiative Ppte, retenus en liaison avec les partenaires de la Côte d’Ivoire. Ces mesures prennent en compte la restauration de la stabilité du cadre macro-économique, la promotion de la gouvernance, l’assainissement des finances publiques, l’environnement des affaires et l’amélioration des conditions de vie des populations. L’argentier du Gouvernement ivoirien a évoqué entre autres réformes, l’exécution satisfaisante du Document de stratégie de réduction de la pauvreté (Dsrp), l’opérationnalisation de l’autorité nationale de régulation des marchés publics, l’adoption d’un nouveau cadre institutionnel et réglementaire de la filière café-cacao. On note également l’amélioration du taux d’accouchement assisté par un personnel médical et du taux de distribution de manuels scolaires, la production et la publication de rapports couvrant les années 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010, conformes aux normes internationales. En vue de l’adhésion à l’initiative de Transparence des Industries extractives (Itie). « C’est donc pour nous un geste à la fois historique, symbolique et significatif qui devrait permettre d’envisager avec optimisme, en liaison avec nos partenaires, la décision effective du point d’achèvement avant fin juillet 2012. Nous devons à cet égard, mettre toutes les chances de succès de notre côté, en présentant un dossier techniquement irréprochable », a expliqué Diby. Précisant que le point d’achèvement, loin d’être une panacée, ‘‘doit être perçu comme une plateforme d’opportunités que nous devons saisir’’. Selon lui, les challenges à venir vont s’articuler autour de l’adoption d’un nouveau code des investissements, d’un nouveau code des hydrocarbures, l’élaboration de Contrats de performance pour les dirigeants de sociétés d’Etat et de projets, la création d’un centre de facilitation des entreprises, etc. Wayne Camard, représentant du Fmi en Côte d’Ivoire, a souligné que les dossiers représentent ‘‘beaucoup de travail’’. Affirmant qu’ils seront soumis au Conseil d’administration du Fmi le 25 juin pour favoriser l’annulation de plus de la moitié de la dette extérieure de la Côte d’Ivoire. « A partir de là, la signature de la Côte d’Ivoire sera plus importante dans les années à venir sur le marché international. Il n’y aura plus de problèmes majeurs pour la levée des fonds. 30 ans après, le pays est sur la voie du point d’achèvement », a dit Wayne Camard. Quant à Madani Tall, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, il a indiqué que ‘‘c’est un travail de titan qui a été mené par les autorités ivoiriennes’’. Assurant que le 26 juin, ce sera au tour du Conseil d’administration de la Banque mondiale de plancher sur le dossier ivoirien. « Il s’agira pour la Côte d’Ivoire d’atteindre sans réserve le point d’achèvement. Les investisseurs étrangers vont ainsi affluer vers la Côte d’Ivoire. Ce qui va favoriser la création d’entreprise et des emplois. Je félicite le ministre Diby pour le travail colossal abattu et pour avoir veillé sur ce dossier », a fait savoir Madani Tall.

Jean Eric ADINGRA

 

COMMENTAIRES DU BLOGUEUR FOU :

Le point d'achèvement du PTE n'est certainement pas dû a Diby mais bien plutôt a Gbagbo qui a pris le premier la décision de déclencher et mettre en oeuvre cette procédure...la suite on la connaît, sous Ouattara le PPTE a été retardé et le FMi a reculé l'échéance de mise en oeuvre du point final du PPTE. Faut pas nous blaguer dêh !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • : Blog créé à la suite de la crise post électorale en côte d'ivoire afin de me servir d'outil de compilation d'informations de toutes provenances.
  • Contact

Recherche

Liens