Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 15:55

Le ministre délégué auprès du président de la République en charge de la Défense, Paul Koffi Koffi, a réuni hier mardi 22 mai autour de lui, à son cabinet sis au Groupement ministériel des moyens généraux (GMMG) au Plateau, tous les grands commandements pour réfléchir sur les instructions du chef de l`Etat, Alassane Ouattara, dans le cadre de la normalisation du pays.

 

Pendant 1h30, les militaires ont tenté de traduire « en actes réglementaires » les instructions du président Ouattara qui datent du 19 décembre 2012. Sept (7) circulaires adressées aux différentes hiérarchies militaires et paramilitaires ont été remises au goût du jour. Il s`agit notamment du contrôle des baux et de l`alimentation des militaires, du recensement physique des militaires, de l`absence des militaires de leurs unités et leurs déplacements à l`étranger.

 

La réglementation du port d`armes par les hommes en tenue, l`occupation illicite des sites publics ou privés par des militaires, l`usage de véhicules et des plaques d`immatriculation militaires fantaisistes et le rappel de la discipline militaire, ont été revus par les grands commandements. Ils ont convenu avec le ministre Paul Koffi Koffi qu`un mois de sursis sera accordé à tous ceux qui continuent d`enfreindre les instructions données il y a peu par le chef de l`Etat, pour mettre fin à l`insécurité et revenir à une situation de normalité.

 

Mais depuis 6 mois, soit depuis le 19 décembre 2011, date à laquelle le chef de l`Etat a pris ces mesures, rien ne semble avoir évolué. « Malgré les appels du président de la République, du Gouvernement et des autorités militaires invitant les militaires encore en exil à regagner leurs unités respectives et à tous les membres des différentes composantes de l`armée à se conformer au Code de la Fonction militaire, je constate encore les manquements suivants : des militaires n`ont pas encore regagné leurs unités ; des militaires s`absentent de leurs unités sans autorisation ; des militaires sortent du territoire national sans autorisation », peut-on lire dans la circulaire n°3952/PR/MPRCD du 22 mai 2012 relative à l`absence des militaires de leurs unités et à leurs déplacements à l`étranger.

 

« Après le délai du 30 juin, toute personne qui est prise de façon illégale avec une arme, sera poursuivie par la loi. Nous allons expliquer les biens-fondés de cette opération par la sensibilisation. Ceux qui ne viendront pas au recensement ne seront pas pris en compte », a indiqué le ministre Koffi Koffi. Sur la question de la discipline et des comportements de la population, le ministre s’est voulu clair : « Que ce soit des dozos qui portent des armes, des miliciens ou que ce soit les civils qui portent des armes, nous allons sévir dans ce domaine ».

Hervé KPODION

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • Le blog de yakocotedivoire.over-blog.com
  • : Blog créé à la suite de la crise post électorale en côte d'ivoire afin de me servir d'outil de compilation d'informations de toutes provenances.
  • Contact

Recherche

Liens